La qualité de l'eau

 

QUALITÉ DES EAUX DE SURFACE

Dans l'etat des lieux du SDAGE 2016-2021, les masses d'eau de surface sont classées en bon état  chimique et physico-chimique.

Bien que les concentrations en matières azotées, en matières phosphorées et en micropolluants soient globalement en dessous des normes de qualité fixées par la Directive européenne Cadre sur l'Eau (DCE 2000), l’analyse des résultats de l'ensemble des réseaux de surveillance montre :

  • Une concentration en nitrates supérieure aux objectifs fixés dans les projets de territoire à très basses fuites d’azote des bassins versants de la Lieue de Grève et du Douron.                     

concnitratsbvlg2017

 => Programmes d'actions en cours sur le territoire : Plan de lutte contre les algues vertes 2017-2021 " bassins versants de la Lieue de Grève" et Plan de lutte contre les algues vertes 2017-2021 " Anse de Locquirec / Bassin versant du Douron" 

  • Une concentration en nitrates supérieur au reste du BV Léguer sur le sous bassin versant du Min Ran

=> Programme d'actions en cours sur le territoire : Projet Territoire d'Eau du bassin versant du Léguer 2016-2021  

  • Des concentrations en ammonium et en nitrites supérieure à la norme DCE  sur le Guic en aval de l’étang de Guerlesquin (1,3 mg/l en 2011-2012)
  • Une concentration en phosphore total supérieure à la norme DCE sur les ruisseaux côtiers : Kerdu, Traou Bigot, Coat-Trédrez, Kéréllé, notamment en période estivale

 => Programmes d'actions en cours sur le territoire :Opération de contrôle des dispositifs d'assainissement non collectif, réhabilitation des systèmes d'assainissement collectif: Lannion-Trégor Communauté, Guingamp Paimpol Armor Argoat Agglomération et Morlaix Communauté

  • Observations de pics de pesticides sur le bassin versant du Léguer et des petits bassins versants côtiers notamment au moment des fortes pluies : glyphosate, AMPA, isoproturon, atrazine et ponctuellement diverses molécules

=> Programme d'actions en cours sur le territoire : PTE du BV Léguer : mises en place d’actions agricoles et non agricoles, sensibilisation du public (bulletin d'information), accompagnement des communes situées sur le BV Léguer et SAGE Baie de Lannion: accompagnement des communes situées sur les BV Lieue de Grève pour l'atteinte de l'objectif  de non-utilisation des produits phytosanitaires d'ici 2020

 

Dans SDAGE 2016-2021, les cours d’eau du Léguer et du Yar sont classés en bon état biologique. Les cours d'eau du Guic (paramètre déclassant "diatomées"), du Kerdu (paramètre déclassant "diatomées") et du Roscoat (paramètres déclassants "poissons") sont classés en état moyen. Les espèces sont sensibles à la qualité physico-chimique des eaux et à l'hydromorphologie du cours d'eau.

LA QUALITE DE LEAU Loutre Copyright GMB Les cours du SAGE, notamment le Léguer, le Guic et le Yar présentent des peuplements piscicoles :
  • Grands Migrateurs : Saumon Atlantique, Truite de mer, Anguille européenne, Lamproie marine, Grande Alose.
  • Autres espèces piscicoles de rivière : Truite fario, Lamproie de Planer, Chabot.

On note également la présence de mammifères semi-aquatiques dont les espèces protégées :
Loutre d’Europe et Campagnol amphibie.          

+ d'infos sur : Groupe Mammalogique Breton (GMB)  et Agence française pour la Biodiversité


QUALITÉ DES EAUX SOUTERRAINES


ÉVALUATION AU REGARD DE LA DCE

ÉTAT QUANTITATIF ÉTAT CHIMIQUE OBJ
MASSES D'EAU
SOUTERRAINE
FRGG058
BAIE DE LANNION
BON  BON  2021 (p)
2015 (n)

 

 

QUALITÉ DES EAUX LITTORALES 

Dans le SDAGE 2016-2021, la masse d’eau côtière Baie de Lannion est classée en mauvais état en raison du phénomène de prolifération des algues vertes.

En 2017, les eaux de baignade sur le SAGE Baie de Lannion sont globalement classées en excellent et en bon état. Seules une plage est classée en qualité insuffisante (Directive 2006 sur les eaux de baignade) en raison de la présence d'E. coli : plages de la baie de la Vierge. 

> Résultats du contrôle sanitaire portant sur la qualité de l'eau de la zone de baignade

 

LA QUALITE DE LEAU 5

La qualité des eaux conchylicoles est donnée par arrêté préfectoral (arrêté 23 juillet 2018).

Site Commune Groupe de coquillages Classement 2011 Classement  2012 classement 2018
Goas Treiz Trébeurden II B B A
III B A A
Banc du Guer Yaudet II C B (du 1er nov. au 31 mars) B
C (du 1er avr. au 31 oct.)
Landrellec Pleumeur-Bodou III B A A
Eaux territoriales Zone du large
(exclusion des lieux de
rejets en mer
des
stations d’épurations)
I B A A
II  A  A   A

Zone A : zones dans lesquelles les coquillages peuvent être récoltés pour la consommation humaine.
→ Zone B : Zones dans lesquelles les coquillages peuvent être récoltés mais ne peuvent être mis sur le marché pour la consommation humaine directe qu’après avoir subi, pendant un temps suffisant, soit un traitement dans un centre de purification, associé ou non à un reparcage, soit un reparcage.
→ Zone C : Zones dans lesquelles les coquillages ne peuvent être mis sur le marché pour la consommation humaine directe qu’après un reparcage de longue durée, associé ou non à une purification ou après une purification intensive mettant en œuvre une technique appropriée.
→ Zone D : Zones dans lesquelles les coquillages ne peuvent être récoltés, ni pour la consommation humaine directe, ni pour le reparcage, ni pour la purification.

 

Les zones de « pêche récréative » sont suivies par l’agence régionale de santé (ARS). En 2018, 1 site est interdit à la pêche à pied: "Bringuillier". Les sites de "Petit Taureau", "Pors Mabo", "Tourouny" et de "Beg ar Vorn" sont déconseillés.

 

Retrouvez des informations par site sur www.pecheapied-responsable.fr

  LA QUALITE DE LEAU 1

 

 LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS FIXES DANS LE SAGE APPROUVE

Enjeu 1 : Garantir une bonne qualité des eaux continentales et littorales

Pour atteindre les objectifs, la CLE fixe des grandes orientations visant :

-           la poursuite d’un réseau de suivi de la qualité des eaux,

-     l’accompagnement des projets susceptibles d’avoir un impact sur l’eau,

-           l’éradication du phénomène de prolifération des algues vertes d’ici 2027 (plan de lutte contre les algues vertes, volet préventif et curatif, obj - 2021 - 20 mg/l  à l’exutoire des cours d’eau des BV Lieue de Grève),

-            l’atteinte du bon état des eaux du Guic par une gestion intégrée de la ressource en eau (conciliation entre la disponibilité et les usages),

-            la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires via notamment l’objectif de non-utilisation des produits phytosanitaires par les collectivités d’ici 2020, la sensibilisation des particuliers et des agriculteurs,

-            la réduction des risques de pollutions ponctuelles et accidentelles de la ressource en eau destinée à la consommation humaine via la mise en place des périmètres de protection de prises d’eau,

-            la maîtrise des rejets de polluants en mer en interdisant le carénage effectué hors des lieux équipés de collecte et de traitement des effluents (résidus peinture antifoulling),

-            l’amélioration des connaissance sur le phytoplancton toxiques et les phycotoxines, les molécules médicamenteuses, ...

Concernant les pollutions microbiologiques, la Commission Locale de l’Eau fixe comme objectifs pour 2023 pour :

-          les eaux de baignade, le classement a minima en bonne qualité.

-          les zones conchylicoles et de pêche à pied professionnelle, l’atteinte d’un objectif de classement en A (et au plus tard en 2027 pour le banc du Guer)

-          les zones de pêches à pied de loisir, une recommandation en « tolérée ».

-          le stade d’eaux vives de Lannion : ne pas dépasser 1 000 E coli/100 ml et tendre vers des concentrations inférieures à 100 E. coli/100 ml.

Pour atteindre ces objectifs, la CLE vise le diagnostic des sources de pollutions par bassin versant impacté et la mise en œuvre d’actions ciblées pertinentes, la réduction de l’impact des dispositifs d’assainissement collectif et individuel et la sensibilisation des usagers.

 

 

ORIENTATIONS ET DISPOSITIONS du Plan d'Aménagement et de Gestion Durable (PAGD)

Enjeu 1 : Garantir une bonne qualité des eaux continentales et littorales

Orientation 1 : Veiller à l’atteinte et au maintien du bon état des eaux

Disposition 1 : Poursuivre et renforcer le suivi de la qualité des eaux de surface

Disposition 2 : Planifier et coordonner les opérations de dragage

Disposition 3 : S’assurer des capacités d’assainissement en amont des projets de développement urbain

Orientation 2 : Eradiquer le phénomène de marées vertes

Disposition 4 : Eradiquer le phénomène de prolifération des algues vertes

Disposition 5 : Maintenir un volet curatif

Orientation 3 : Atteindre le bon état sur le Guic

Disposition 6 : Poursuivre les réflexions et mettre en place une gestion intégrée de la ressource en eau sur le bassin versant du Guic en vue d’atteindre le bon état écologique sur le cours d’eau du Guic

Disposition 7 : Contribuer à la révision si besoin des autorisations existantes pour mettre en place une gestion intégrée de la ressource en eau sur le bassin versant du Guic

Orientation 4 : Réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires

Disposition 8 : Objectif de concentration en produits phytosanitaires sur les bassins versant à enjeu « eau potable » et « activité conchylicole »

Disposition 9 : Réduire l’utilisation de produits phytosanitaires par les collectivités et leurs groupements

Disposition 10 : Communiquer et sensibiliser les gestionnaires d’infrastructures ferroviaires et routières

Disposition 11 : Informer et sensibiliser la population à la réduction du recours aux produits phytosanitaires

Disposition 12 : Sensibiliser et accompagner les agriculteurs vers une réduction de l’utilisation des pesticides

Orientation 5 : Surveillance des micropolluants

Disposition 13 : Mettre en place une veille sur les impacts des micropolluants dans l’eau

Disposition 14 : Consulter la structure porteuse du SAGE en amont de nouveaux projets présentant des rejets chargés en micropolluants au milieu

Disposition 15 : Sécuriser les anciennes mines d’uranium

Orientation 6 : Réduire les risques de pollutions ponctuelles et accidentelles de la ressource autour des sites de captages d’eau destinée à la consommation humaine

Disposition 16 : Actualiser les périmètres de protection des prises d’eau destinées à l’alimentation en eau potable

Disposition 17 : Mettre en place des schémas d’alerte

Orientation 7 : Maîtrise des rejets en mer

Disposition 18 : Caréner sur des cales et aires équipées

Disposition 19 : Assurer l’accès des usagers aux aires/cales de carénage équipées de systèmes de collecte et de traitement des effluents

Orientation 8 : Maîtrise des phytoplanctons toxiques et des phycotoxines

Disposition 20 : Améliorer la connaissance sur la dynamique des phytoplanctons toxiques dans les eaux côtières

Orientation 9 : Identifier les sources de pollutions et y remédier

Disposition 21 : Mettre en place un suivi de la qualité bactériologique des eaux du stade d’eau vive de Lannion et lutter contre les pollutions

Disposition 22 : Actualiser la connaissance de la qualité des eaux de baignade et améliorer cette qualité Disposition 23 : Améliorer la qualité des zones conchylicoles et de pêche à pied professionnelles et des zones de pêche à pied de loisir

Orientation 10 : Réduction de l’impact des systèmes d’assainissements collectifs

Disposition 24 : Améliorer les performances des systèmes d’assainissement collectif

Disposition 25 : Veiller à la mise en conformité des branchements lors des transactions immobilières

Disposition 26 : Disposer des données de surveillance des stations d’épuration du territoire du SAGE

Orientation 11 : Réduction de l’impact des assainissements non collectifs

Disposition 27 : Réhabiliter les assainissements non collectifs présentant un rejet direct au milieu

Disposition 28 : Transmettre les données relatives aux diagnostics et mises en conformité des assainissements non collectifs

Disposition 29 : Veiller à la mise en conformité des assainissements non collectifs lors des transactions immobilières

Disposition 30 : Garantir l’entretien des dispositifs d’assainissement non collectif

Disposition 31 : Eviter la création de nouveaux assainissements non collectifs présentant un rejet direct d’eaux traitées au milieu superficiel

Orientation 12 : Sensibiliser les usagers à proximité des zones de pêche et d’autres usages littoraux

Disposition 32 : Assurer une couverture satisfaisante du littoral en pompes de récupération des eaux grises et noires

Disposition 33 : Sensibiliser les usagers proches des zones de pêche sur les impacts des rejets de polluants bactériologiques et de substances dangereuses

 

REGLEMENT DU SAGE BL

Le Règlement fixe les règles permettant d’atteindre ses objectifs. Une fois approuvé, le règlement et ses documents cartographiques sont opposables aux tiers: toute personne publique ou privée désirant réaliser des installations, ouvrages, travaux ou activités devra s’y conformer.

  • Règle 1 : Interdire le carénage hors des lieux équipés de systèmes de collecte et de traitement des effluents
  • Règle 2 : Interdire les rejets directs d’eaux traitées au milieu superficiel pour les dispositifs d’assainissement non collectif des nouveaux bâtiments dans les zones prioritaires littorales